samedi 27 juin 2015

#GrandPrix : Et de deux ... et de trois ?!

Waw !

C'est malade !


Les votes pour les qualifications sont ouverts jusqu'au 1er septembre 2015 aux adresses que voici :
En effet, deux poèmes supplémentaires de mon cru ont été sélectionnés pour le Grand Prix Automne 2015 sur Short Édition, et ça, ça fait plaisir !

Il s'agit de "Tu es poète !" et "Il est de ces musiques", deux textes dont je suis très fier.

Comme avant : des qualifications, une finale, et, à la fin, qui sait ? La publication ! peut-être que ce sera pour cette fois ? ☺

Ils ont déjà quelques votes (21 et 13). Je tiens donc à remercier ceux qui votèrent sans que je le dise !

Je rappelle "Hasard ou destin" : po.st/hasardoudestin, qui possède actuellement 35 votes (encore merci !).


On peut le faire !

mardi 2 juin 2015

Nothing lasts forever —

On m’a spoilé la vie des dizaines de fois
Et je m’apprête à faire la même chose avec toi —


Nothing lasts forever —


Et les amis – les vrais – se comptent sur le bout de tes doigts —


Nothing lasts forever —


Oh, et tu dois accepter :
Le soleil va se gaver de toi dans des millions d’années

Ce que tu as construit
Va n’être
Que suie
Dans le vide systémique —


Nothing lasts forever —


Tes papiers brûleront – Les cerveaux pourriront
Les emoji iront, piégés dans les serveurs,
Griller comme des fleurs
Jetées au barbecue —


Nothing lasts forever —


Tes tranches
De vie – De rire
Seront fumées
Par l'onde astrale —


Nothing lasts forever —


N’aie pas peur, carpe diem, tes mots auront
Peut-être
Une résonnance
Avant de disparaître —


Nothing lasts forever —


Les astres cligneront de l’œil ―
Et ce sera fini ― Et ce sera poussière
Même la poussière rôtira
Alors la belle affaire —

Peace and love, mes frères !

— Nothing lasts forever.