lundi 13 mai 2013

Le top 3 des trucs chiants lors d'une balade

Que ce soit à pied ou à vélo, une balade est l'occasion rêvée pour se laisser aller à l'insouciance ou aux réflexions personnelles loin des autres, dans une ambiance nouvelle, fraîche, et calme. Sauf...

  • Quand il y a cette personne qui te fixe, on ne sait pas trop pourquoi, ce qui fait évidemment flipper grave. Qui n'a jamais vu, au détour d'une rue ou d'un chemin, une charmante personne qui le fixait attentivement pour d'obscures raisons ? Sensations garanties ! Et on dirait que ceux qui nous regardent comme ça aiment ça, en plus.

    Bonjour, je suis mystérieuse.
  • Quand tu fais la (traditionnelle) rencontre de quelqu'un que tu ne vou-lais ab-so-lu-ment pas rencontrer ici, maintenant ni dans cet état ("Quand on fait une balade, qui se soucie de notre apparence ?"). Donc tu débarques avec ta tête des mauvais jours (Je veux me vider l'esprit donc tu dégages) ou mal coiffé ou mal fringué et hop, la fille mystérieuse dont tu rêves ; hop, ton pire ennemi ; hop, ton prof de maths ; hop, ta voisine-cette-peste.






    Il y a visiblement trop de monde.
  • Quand il y a trop de monde. On le sait, la balade c'est mieux quand on est tout seul, ou du moins quand les rues sont presque vides ! On se sent plus libre, moins observé. La foule te paraît hystérique, impulsive et dangereuse. Tu voulais être tranquille, c'est raté !




Et vous ? Qu'est-ce qui vous énerve en balade ?

2 commentaires:

  1. Tu vas regretter d'avoir poser cette question! :)

    Alors, les chiens, la pluie, marcher dans du caca de chien, quand il fait trop froid et quand il fait trop chaud, quand il y des gens, les raccourcis qui me perdent, les mecs bizarres, les gens que j'ai pas envie de croiser, les emmerdeur qui veulent du feu à tout pris, bref les gens. Les nouveaux chemins ou je tombe sur des ortie/ boue/ squats/ autoroute, m’être bien habillé pour un rendez vous et que le mec m’emmène dans un endroit "trop bien" avec des ronces et des orties,quand il y a trop de vent car j'ai les cheveux dans les yeux, quand je croise un gros chien sans propriétaire et qui me suit, les toiles d’araignées, avoir oublié que je vais devoir faire le même trajet en sans inverse...
    Et oui! Rien que ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne regrette pas ! Tu as tant de bonnes réponses. On sent la rage.

      Supprimer